RAM RDC : comment contourner la taxe RAM (ou pas)

0
Comment contourner RAM RDC

Si vous avez pris la décision de lire cet article c’est que vous êtes concerné d’une manière ou d’une autre (pour ne pas dire victime) par la fameuse taxe RAM qui fait couler beaucoup d’encre en RDC, République Démocratique du Congo.

Beaucoup de congolais de la RDC se plaignent de la taxe RAM… Certains ne comprennent pas de quoi il s’agit, d’autres sont dans la confusion et d’autres savent très bien de quoi il s’agit mais ne sont pas d’accord du fait que le gouvernement congolais l’ait appliquée.

Dans tous les cas, cet article va tout mettre au clair et va définitivement tout démystifier. Si vous voulez en savoir beaucoup plus sur le RAM RDC et toutes ses conséquences, ce présent billet de blog vous sera d’une grande utilité.

Tout d’abord, commençons par découvrir ce qu’est le RAM pour évoluer avec des bonnes bases.

Le RAM en RDC : qu’est-ce que c’est au juste ?

RAM RDC, quid ?

Tout d’abord RAM en soi est un acronyme de Registre des Appareils Mobiles, qui est une base de données contenant les codes IMEI de tous les appareils mobiles originaux se trouvant dans le territoire national de la République Démocratique du Congo.

Maintenant que vous savez cela, voyons maintenant ce qu’est la taxe RAM. Cette dernière est une taxe obligatoire lancée le 24 septembre 2020 par l’ARPTC (Autorité de Régulation des Postes et Télécommunications) dans le but de lutter contre les téléphones contrefaits au sein de la RDC.

Pourquoi payer la taxe RAM ? Où ira votre argent ?

Une taxe est la contrepartie monétaire d’un service rendu par une personne publique ou un gouvernement. L’argent que vous allez payer dans le cadre de RAM est une taxe que vous payez au gouvernement congolais pour son service de lutte contre les téléphones mobiles contrefaits au sein du territoire national.

Selon l’ARPTC, le RAM a pour objectif :

  • d’optimiser la sécurité et la qualité de service des réseaux mobiles sur le territoire national
  • de lutter efficacement contre la contrefaçon des appareils mobiles en déconnectant les appareils identifiés comme non-conformes
  • combattre le vol des appareils mobiles en bloquant les appareils déclarés volés
  • la construction des usines de montage des téléphones
  • l’installation des hotspots WIFI gratuit dans les universités publiques et les espaces publics (aéroports, gares, marchés, parkings, etc.)
  • la numérisation de l’administration publique avec pour avantage de gagner du temps en automatisant les tâches qui se font jusque-là manuellement

Comment vérifier si votre appareil est original ou contrefait

Sachez que dorénavant, votre téléphone doit être un original pour qu’il continue d’être opérationnel sur le territoire congolais. En effet, selon l’ARPTC, à partir du 24 septembre 2022, tout appareil contrefait sera bloqué et ne sera plus opérationnel en RDC.

D’où la nécessité d’avoir un téléphone original, conforme aux normes internationales. Voulez-vous savoir si le téléphone que vous utilisez actuellement est original ou pas ? Voici, ci-dessous comment faire :

Méthode 1 :

  • Premièrement, vous devez connaître l’IMEI de votre téléphone portable. Pour l’avoir, tapez sur le clavier de votre téléphone ce code USSD : « *#06# ». Un popup contenant votre IMEI va apparaître. Je vous invite à sélectionner le code IMEI et à le copier.
  • Ensuite, envoyez un SMS au 470 avec votre IMEI (un code à 15 ou 17 chiffres) comme corps du message.
  • Si votre téléphone n’est pas une contrefaçon, vous allez recevoir un SMS vous confirmant que votre appareil est un original.

SMS vous confirmant que votre téléphone est original !

Méthode 2 :

  • Rendez-vous sur la page de vérification du site ram.cd (cliquez directement sur ce lien pour y accéder).
  • Saisissez votre IMEI et votre numéro de téléphone puis cliquez sur le bouton Vérifiez (n’oubliez de passer la vérification Captcha).

Cliquez sur le bouton "Vérifiez" - RAM RDC !

  • Si votre appareil n’est pas une contrefaçon, l’outil renverra le statut “Original”. Vous aurez également d’autres informations concernant votre appareil et les frais RAM que vous devez payer.

Résultats vous confirmer que votre le téléphone est original !

PS : Les téléphones originaux ont un IMEI de 15 ou 17 chiffres. En revanche, l’IMEI des téléphones contrefaits est inférieur à 15 chiffres ou supérieur à 17 chiffres.

Comment payer la taxe RAM RDC ?

Pour être libre et éviter les différentes restrictions mises en place par les opérateurs mobiles de la RDC lorsqu’on est redevable à RAM, la solution de c’est de s’acquitter de la dette. Voici donc comment vous devez vous y prendre pour payer la taxe RAM RDC…

Avant tout, laissez-moi mettre les choses au clair sur le montant d’argent que chaque congolais possédant un téléphone doit payer à RAM :

  • Pour les téléphones 2G : 0.17$ par mois pendant 6 mois (soit 17 unités par mois pendant 6 mois). Ce qui fait 1.02$ par an (soit 102 unités par an).
  • Pour les téléphones 3G ou 4G : 1.17$ par mois pendant 6 mois (soit 117 unités par mois pendant 6 mois). Ce qui fait 7.02$ par an (soit 702 unités par an).

Maintenant que vous savez ce que vous devez à RAM, comment faire pour payer ? Voici, ci-dessous ce que vous devez faire :

  • Rendez-vous auprès d’un vendeur des unités le plus proche de chez vous.
  • Recharger 17 unités ou 117 unités selon que votre téléphone est sous 2G ou 3G/4G.
  • Laissez ces unités dans votre solde pendant une durée de 24 heures. Durant ce moment, votre opérateur mobile (Airtel, Orange, Vodacom, Africell) va récupérer ces unités. Il y a même des opérateurs qui récupèrent les unités instantanément.
  • De cette façon, vous aurez payé votre dette RAM et vous pouvez maintenant respirer tranquillement. Ouf 😊

Le changement de l’IMEI permet-il de contourner la taxe RAM ?

La réponse à cette question est malheureusement NON. Cette astuce ne marche pas. Le fait de changer l’IMEI de votre téléphone (souvent avec des manips peu orthodoxes) ne vous permettra malheureusement pas de bypasser ou contourner la taxe RAM.

En faisant cela, vous aurez changé l’IMEI officiel de votre téléphone… Du coup, votre nouvel IMEI n’est pas disponible dans la base de données RAM et par conséquent, votre téléphone est considéré comme une contrefaçon et ne sera plus opérationnel en RDC à partir du 24 septembre 2022.

Voilà… Notre article est à présent terminé. Si vous avez des questions en rapport avec cet article, sentez-vous libres de vous exprimer dans partie commentaires et nous nous ferons un grand plaisir de vous répondre.

N’oubliez pas de partager l’article avec vos amis et connaissances pour leur permettre d’y voir eux aussi un peu plus clair sur l’affaire RAM RDC. Bye bye, et à très bientôt pour un nouvel article génial !

VOIR AUSSI :  Top 5 logiciels pour cracker le mot de passe WinRAR d’un fichier RAR ZIP
Passionné de l'informatique et des nouvelles technologies, je me suis promis de tenir ce Blog avec amour dans le but de vous servir; vous qui êtes ma force et ma motivation... Mon plus grand secret reste celui d'apprendre et de partager ma connaissance et mon expérience avec ceux qui en ont besoin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici